Se débrancher de la Matrice une étape à la fois

11 janvier 2021
1345
Views
Plus de publications

Twitter, Facebook, Alphabet (Google), Amazon. Si vous n’êtes pas de gauche, sachez que ces quatre entreprises là vous méprisent personnellement et vous veulent du tort. Jouissant d’une situation de quasi-monopoles dans leurs domaines respectifs, ils poussent la blague au point où malgré leur attitude envers vous, ils génèrent des revenus grâce à vous.

Dans les derniers jours, la tendance lourde visant à vous réduire au silence s’est accentuée. Ce n’est pas seulement Trump et ses proches conseillers qui ont disparus mais également plusieurs autres pages conservatrices que vous aimiez suivre, ou qui minimalement vous faisaient réfléchir sur certains enjeux.

Un meme qui circulaient depuis quelques mois montrait une photo de Trump avec la légende « Ils ne sont pas en guerre contre moi. Ils sont en guerre contre vous. Je ne suis que sur leur chemin. ». En rétrospective, ce meme était prophétique. La journée ou la dernière petite goutte de chance d’espoir de recours sur le résultat des élections est disparue et que l’abolition de la section 230 a cessée d’être une menace au-dessus de la tête des big tech, ceux-ci se sont lâchés lousse en mettant en branle le plan pour atteindre leurs ambitions dystopiques.

Twitter avait déjà bloqué au grand public en pleine campagne une grave histoire de corruption et de trafic d’influence impliquant Joe Biden et son fils. Cette nouvelle venait d’un des plus anciens quotidiens en Amérique, le New York Post (et non d’un site conspirationniste). L’entreprise à depuis banni un grand nombre de comptes conservateurs, affiliés ou non à Trump.

Facebook a suivi le bal dans une version légèrement plus légère que Twitter. Mais des pages comme celle de Ron Paul, qu’on n’accusera pas d’être un proche de Trump, ont été bloquées.

Amazon de son côté a fait fermer les serveurs du grand concurrent de Twitter, Parler.

Google de son côté bloque systématiquement des résultats de recherches qui pointent vers des pages ou des articles conservateurs. Notamment, on sait que le youtubeur Tim Pool, ancien socialiste ayant appuyé Trump lors de la dernière campagne en réaction aux abus de la cancel culture s’est fait détruire par l’algorithme de Google au cours de la campagne. L’entreprise a également décidé de ne plus rendre l’application Parler accessible sur Google Play Store.

Il est très insultant que ces entreprises font affaire avec nous au même moment où elles nous souhaitent du tort. Le problème c’est qu’elles sont devenues assez centrales dans nos vies qui est difficile de s’imaginer les boycotter. Par exemple, comment se débarrasser d’Amazon en cette période ou le gouvernement Legault m’interdit presque de magasiner à l’extérieur d’Amazon?

Je crois que la meilleure approche et d’y aller une étape à la fois. J’ai repéré ce qui me semble être les deux étapes les plus simples pour commencer à se débrancher de ces monopoles.

  1. Google: Remplacer leur moteur de recherche par Duck Duck Go

Cette étape est très facile et ne demande pas vraiment d’efforts mentaux pour faire ce changement. Il suffit d’aller sur duckduckgo.com pour faire vos recherches. Downloadez également l’extension Duck Duck Go pour le navigateur web que vous utilisez (Chrome, Explorer, Firefox…) ainsi que l’application pour le téléphone intelligent.

Vous en tirerez immédiatement deux bénéfices. D’abord, des résultats non biaisés et plus complet pour vos recherches web. Puis, Google ramassera beaucoup moins de données personnelles sur vous (ce que Duck Duck Go ne fait pas).

DuckDuckGo - Wikipedia

2. Twitter: Comment supprimer son compte

Franchement, qui a besoin d’un compte Twitter? C’était déjà la dompe des réseaux sociaux, ils ont réussi à se surpasser dans leur bassesses depuis un an. De plus, vous n’avez même pas besoin de compte pour aller sur Twitter donc si jamais il vous reprend l’envie de savoir ce qu’une vedette aux opinions pseudo-courageuses y a écrit dernièrement vous pourrez le faire quand même.

La procédure pour fermer son compte n’est pas intuitive, mais elle est simple une fois qu’on est guidé. Je vous invite à visiter ce lien pour ce faire.

Parler est une option intéressante en remplacement de Twitter. Amazon a fermé récemment les serveurs et le site n’est pas accessible, mais je vous invite à vous y inscrire lorsque Parler aura déménagé ses services vers un fournisseurs qui ne fait pas de petite politique minable.

3. Se préparer psychologiquement aux autres étapes

À mesure que des concurrents apporteront des alternatives intéressantes aux géants des big tech, ce sera plus simple de changer. En attendant, pourquoi ne pas prendre tranquillement l’habitude de converser avec vos proches et amis sur une application comme Signal plutôt que Facebook Messenger? Le geste de quitter définitivement Facebook sera plus simple à faire lorsque ce sera le temps si le mouvement est déjà commencé.

Vous écoutez une série que vous aimez sur Amazon Prime? C’est le temps de l’écouter en rafale pour être en mesure de vous désabonner sans regret au service Amazon Prime dès que les commerces québécois retrouveront le droit de commercer avec nous.

Signal >> Home

Chaque journée où vous retardez l’enclenchement du processus pour vous déconnecter de la Matrice, pour retrouver votre souveraineté personnelle face à ces compagnies qui vous souhaitent des malheurs, c’est une journée où ces compagnies rient de vous, générant du profit de gens qu’ils méprisent viscéralement.

Et n’oubliez pas, il n’y a rien de gratuit dans notre monde. Si une entreprise vous propose un service gratuitement, c’est que c’est vous le produit qui est à vendre.

Article Tags:
· · · · ·

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.