Radicalisation tranquille

28 novembre 2020
99
Views
Plus de publications

Ironiquement, la génération qui voit des dictatures et des réincarnations d’anciens dictateurs à chaque coin de rue est sans doute la plus radicalisée des 50 dernières années.

Alors que parents, enseignants, chroniqueurs et autres acteurs de notre société avons été très vigilant depuis plusieurs années sur tout indice de radicalisation néonaziste ou islamique, dans notre angle mort s’installait tranquillement sans faire de vague une autre forme de radicalisme.

Jamais l’idée du communisme n’a été aussi interessante aux yeux d’une jeunesse impressionnable depuis la guerre froide.

Il est grand temps que les conservateurs sortent de leur mutisme et parlent avec franchise et conviction du danger que représente cet extrémisme.

Le socialisme et le communisme ne sont pas l’antidote au nazisme et au radicalisme religieux. C’est seulement qu’un autre poison. C’est un système qui a tuer des gens par millions au 20e siècle et et enlève tout sens à la vie de tous.

Autant nous ne devons plus jamais laisser un peuple tomber dans le nationalisme radical, autant nous ne devons laisser aucun peuple resombrer dans le communisme.

Nous avons été bonace trop longtemps et il est minuit moins une avant que les milléniaux qui flirtent avec ces idées toxiques et meurtrières deviennent un bloc d’électeurs trop puissant pour être renversé.

Car on peut se voter un chemin vers le communisme, mais il est impossible ensuite de revenir en arrière sans violence.

Il faut agir rapidement, et avec plus de puissance que seulement avec des likes et des shares. Il faut repérer systématiquement les jeunes qui flirtent avec cette idéologie et les informer sur ce que ces idées ont fait subir au genre humain.

C’est notre responsabilité à tous.

Article Tags:
· ·
Article Categories:
Conservatisme · Idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.