Noël: Est-ce qu’un chef de police québécois pourrait se lever face au premier ministre Legault?

20 novembre 2020
315
Views
Plus de publications

Cela peut sembler farfelu comme question mais pas tant que ça quand on regarde ce qui se passe en Californie ou le sheriff du comté de Ventura a décidé qu’il n’appliquerait pas les mesures qu’il juge exagérées du gouverneur Gavin Newsom. D’autant plus que ce même gouverneur démocrate s’est fait prendre cette semaine alors qu’il se croyait à l’abri des regards en train de diner sans masque et sans aucune distanciation avec une douzaine d’autres personnes dans un restaurant de grand luxe dans la Napa Valley.


Pour ajouter l’insulte à l’injure c’est ce même gouverneur qui applique les mesures les plus draconiennes et qui passe l’essentiel de ses conférences de presse à sermonner la population sur son « manque de discipline » sur un ton que plusieurs qualifient de paternaliste et même un brin condescendant.

Dans une conférence de presse de « damage control » il a prétendu que l’événement était impromptu, qu’il n’attendait pas autant de monde et que de toutes façon c’était à l’extérieur. Le problème c’est que sur les photos qui ont fuité sur les réseaux sociaux et ensuite dans les médias c’est qu’on aperçoit bien le gouverneur assis à une table intérieure et au coude à coude avec les autres invités. C’est donc dire sans distanciation sociale. Encore pire c’est que ceux qui l’accompagnaient sont les responsables californiens de… La santé publique. Ca ne s’invente pas!

En anglais on qualifierait cette attitude de deux poids deux mesures de « holier than thou » c’est à dire qu’à cause de sa caste sociale, ce saint-homme échappe aux lois qui régissent les petites gens en dessous de lui. Au Québec nous avons cette expression qui dit: Ce qui est bon pour minou est bon pour pitou. Ca veut dire aussi que les politiciens et les dirigeants publics doivent redescendre de leur piédestal se mettre à la place de ceux à qui ils veulent limiter les droits

Pour revenir aux mesures qu’impose Newsom, évidemment il est inutile de dire que les sacrifices demandés par le gouverneur en cette période de thanksgiving, les californiens l’ont en travers de la gorge.

C’est pourquoi le sheriff du comté de Ventura a pris la peine de sortir ce tweet.

Sachant que l’on vit sensiblement la même chose au Québec, croyez vous qu’un chef de police aurait les couilles nécessaires pour répondre de cette façon au premier ministre Legault?

Article Tags:
·
Article Categories:
Actualités · Idées · Québec · U.S.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.