L’illusion d’unanimité

20 janvier 2021
171
Views
Plus de publications

Ça n’aurait été qu’une petite histoire bien banale qui ne vaut même pas la peine d’en parler si ça ne nous enseignait pas beaucoup sur l’état d’esprit d’une certaine classe artistique.

Jay Du Temple, jeune homme bourré de talent qui a réussi à faire aimer Occupation Double à des gens qui ne voulaient rien s’avoir de cette émission. Celui qui a également réussi a rendre un peu plus acceptés certains concepts de mode qu’on ne voyait pas du tout il n’y a que quatre ans. Bref, un gars qui réussi très fort.

Investiture de Joseph Robinette Biden aujourd’hui. Jay Du Temple décide de faire connaitre sa joie avec une photo de lui-même mangeant un pita (chose qu’il n’a manifestement pas pu faire, on en déduit, lors des quatre dernières années).

L’homme aux multiples talents peut très bien avoir ses opinions. Là où cela devient intéressant cependant c’est lorsqu’il décide de retirer cette publication de sa page peu de temps après.

Je n’ai pas lu les commentaires sur cette photo, mais on s’imagine facilement que le post doit avoir dégénéré rapidement pour qu’il décide de le retirer. C’était prévisible car bien que minoritaire il y a au Québec un certain nombre de personnes qui aimaient bien le président Trump et qui, pour la très grande majorité, ne sont ni des nazis, ni des racistes, ni des retardés non plus que des bandits.

Si Jay Du Temple voulait faire un “statement” politique et s’assumer, et bien qu’il en soit ainsi. Mais manifestement son premier désir était de ne pas créer d’embrouille dans sa communauté. Sachant cela, on peut se demander pourquoi il publié cette photo en premier lieu, sachant que ça allait attirer tout ce qu’il y a de plus laid dans le trollisme Facebook de la dernière année.

J’avancerais comme hypothèse qu’il est probable qu’il ne s’en doutait tout simplement pas que les médias (au Québec surtout, mais aussi à bien d’autres endroits sur la planète) ont créé au fil des cinq dernières années une illusion de consensus. Quand tous les chroniqueurs, journalistes, commentateurs, artistes, animateurs répètent le même message à chaque jour depuis plus de 1500 jours, ça laisse la fausse impression à plusieurs que seul une poignée de voyous de la trempe d’Alex DeLarge et de ses “droogies” n’adhèrent pas au dit message.

Jay Du Temple aujourd’hui a fait face à la réalité. Malgré ce que les médias ont tenté de faire croire à tout le monde depuis 1500 jours, il n’y a pas d’unanimité au Québec. Ni sur Trump, ni sur un très grand nombre d’enjeux.

Il en va de même pour le conservatisme. Vous partagez des idées conservatrices et vous vous sentez seul? Dites-vous bien que cela n’est qu’une illusion fabriquée, consciemment ou non, par des médias qui ont décidé de devenir des acteurs politiques à temps plein. Aussi menteurs, manipulateurs, tricheurs et de mauvaise foi que n’importe quel autre acteur politique.

Le conservatisme est encore bien vivant au Québec, il n’est seulement plus montré à la télévision, à part dans de mauvais rôles. Ceux qui prônent plus de diversité et de représentativité à la télévision devraient également étendre leur combat à la représentativité des opinions par soucis de cohérence.

Vous n’êtes pas seul.

Article Tags:
· · · ·

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.